L'éco responsabilité au coeur du projet


Pour être réellement différent, et devenir une source de réflexion et de changement, le Campus Des Renaissances se devait de montrer l’exemple tant sur le plan social que sur le plan environnemental. Dans la perspective de devenir un éco-lieu écologique et humaniste, une quinzaine de cahiers des charges (issus de labels, guides ou règlementations sur le handicap ou l’environnement) ont été compilés pour élaborer celui du Campus, qui comprenait au début plus de 500 lignes d’exigences… à intégrer dans la rénovation et l’aménagement des bâtiments et espaces !

 Un « casting » d’architectes éco-bâtisseurs fût ensuite organisé, pour trouver la perle « rare et engagée » qui serait en mesure de porter le projet… et c’est finalement Isabelle Val de Flor (qui imagine des habitats écologiques depuis…1975 !) qui fût choisie pour son expérience, sa sensibilité et son engagement réel pour le respect de la Nature et des Hommes.

 Avec son aide et celle des entreprises « engagées » qu’elle trouva pour réaliser les travaux, nous sommes fiers des résultats déjà atteints et des objectifs à venir au Campus Des Renaissances :


Sur le plan social :

·       Engagement d’écoute, d’empathie et de respect des clients et autres parties prenantes du Campus Des Renaissances…pour des relations positives et harmonieuses avec tous et en toutes circonstances

·       Niveau de confort **** (Grand Gîte) ou *** (Espace Modulaire) mais avec des niveaux de prix (et des remises « sociales » au cas par cas) maintenus abordables pour permettre l’accès de tous au Campus

·       Obtention en 2018 du label « Tourisme et Handicap » pour le Grand Gîte, avec la particularité de l’obtenir pour les 4 principaux handicaps (mental, auditif, visuel et moteur), ce qui est assez rare pour un gîte de groupe. Ceci a impliqué un design spécifique de tous les espaces (et notamment du rez-de-chaussée) dès la conception et l’achat de matériels spécifiques, associés à des procédures d’utilisation ad hoc.

·       Prise en compte d’un maximum de dispositifs et aménagements pour les handicapés mentaux, visuels et auditifs dans l’Espace Modulaire.

·       Prise en compte de l’accessibilité en fauteuil roulant pour l’accès à une grande partie des autres espaces (terrasses, salle polyvalente, parking-pétanque…), tandis qu’un chantier est en cours pour rendre accessibles aux personnes à mobilité réduites qui ne le sont pas encore. Des fauteuils roulants et déambulateurs sont prêtés gratuitement.

·       Tarifs et réservations préférentiels pour les ONGs, les associations et les stages de développement personnel

·       Projet d’accueil de « chantiers solidaires » pour des jeunes issus de quartiers et de milieux défavorisés

 ·     Projet d’aménagement de nouveaux espaces spécifiquement adaptés au séjour de personnes très fortement dépendantes (en lits médicalisés ou fauteuils motorisés)

Sur le plan environnemental :

·       Rénovation des bâtiments faite exclusivement avec des entreprises labellisées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), et en privilégiant au maximum des matériaux locaux et naturels (bois, pierre, peinture et vernis à bases végétales ou minérales exclusivement) d’origine certifiée

·       Obtention en 2018 du label Eco-Gîte (niveau « Argent ») de Gîtes de France pour le Grand Gîte. Principes environnementaux identiques appliqués à la conception et à l’utilisation de l’Espace Modulaire.

·       Isolation renforcée des murs extérieurs en pierre (par panneaux de laine de bois ou « béton de chanvre » à inertie thermique) et utilisation de portes et fenêtres à haut niveau d’isolation, en chêne français certifié

·       Espaces extérieurs délibérément aménagés avec des matériaux naturels (graviers, terre battue, pelouse, bois…) pour éviter l’imperméabilisation du sol

·       Linge lavé à basse température (hors période de pandémie) avec des lessives d’origine végétale labellisées. Séchage naturel à l’air libre

·       Produits d’entretien et de vaisselle labellisés Bio et/ou à bases végétales biodégradables. Nettoyage des sols à l’eau chaude sans détergent (hors période de pandémie) chaque fois que c’est possible

·       Gîtes équipés chaque fois que c’est possible d’objets ou équipements d’occasion ou de récupération (hors literie) pour éviter la surconsommation de produits neufs.

·       Evitement des objets en matière plastique à chaque fois qu’une solution de substitution par des matières naturelles et renouvelables est possible

·       Achats d’objets, équipements et consommables réalisés systématiquement sur la base de critères environnementaux (éco-conception, consommation de matière et d’énergie en fonctionnement,

·       Equipements sanitaires munis de dispositifs économiseurs d’eau

·       Equipements, luminaires et appareils électriques de niveau A+++ à A minimum pour leur consommations énergétiques

·       Collecte et réutilisation des eaux de pluie sur 50% des toitures du Campus

·       Espaces verts « semi-entretenus » pour favoriser le maintien de la biodiversité et du caractère « sauvage » du site.Conservation sur place de tous les résidus végétaux issus de l’entretien pour faire du compost (enrichissement des sols et plantations) ou du BRF (=Bois Raméal Fragmenté, utilisé pour la protection des sols et plantations)

·       Espaces végétalisés arrosés à l’eau de pluie et entretenus sans aucune utilisation d’herbicides, de pesticides ou d’engrais : désherbage mécanique et enrichissement des sols par compost produit sur place

 

·       Eau chaude et chauffage produits par équipements à haut rendement (>90%) et à impact environnemental réduit : chaudière à granules bois pour le Grand Gîte, chaudière gaz à condensation pour l’Espace Modulaire